Un jour, Aliénor m’a dit

Karine Micard – 200 pages – Solar Editions –


Aurélia, 35 ans, est journaliste d’investigation et animatrice phare du petit écran. Entre son boulot très prenant, la pression incessante de sa productrice, son couple qui bat de l’aile et ses enfants en bas âge qu’elle n’a pas le temps de voir, Aurélia se sent dépassée par son quotidien. Sa vie bascule le jour où, lors d’une interview à Bordeaux, un industriel sur lequel elle enquête l’agresse violemment. Alors qu’elle tente de recouvrer ses esprits, elle se trouve nez à nez avec Aliénor d’Aquitaine. Hallucination ou révélation ? Au fil de nouvelles apparitions, la grande reine livre à Aurélia ses conseils de femme et la conduit petit à petit à se poser les bonnes questions. Plutôt que chercher sa place de femme, pourquoi ne pas s’autoriser à la prendre, tout simplement ?
Deux femmes, deux époques, une rencontre improbable… Une belle histoire de solidarité féminine qui invite à reprendre le pouvoir sur son existence.


Mon avis:

Je tiens tout d’abord à remercier l’attachée de presse des éditions Solar pour l’envoi de ce roman.

.

La première chose qui m’a tapé dans l’oeil lorsque j’ai ouvert l’enveloppe est la couverture du livre.

Je la trouve vraiment apaisante et très jolie.

.

Dans ce roman nous allons faire la découverte d’Aurélia qui a 35 ans et est journaliste d’investigation et qui anime l’émission phare « C’est un scandale ! ».

Aurélia ne se sent plus bien dans sa vie, elle ne vois plus ses enfants comme elle le voudrait, pareil pour son mari et elle a une supérieure qui lui fait vivre un enfer.

Aurélia va être envoyée à Bordeaux pour interroger Malcom, un gros industriel mais tout ne va pas se passer comme prévu.

Malcom va l’agresser. Aurélia va être en état de choc et va commencer à voir des apparitions.

Elle va faire la « rencontre » d’Aliénor d’Aquitaine. Aliénor va faire connaitre son féminin sacré à Aurélia pour que celle-ci puisse enfin vivre pleinement sa vie.

.

J’ai beaucoup apprécié ma lecture.

J’ai beaucoup aimé le fait qu’au fil du roman nous en apprenons un peu plus sur la vie d’Aliénor d’Aquitaine.

J’ai apprécié la plume de Karine Micard qui est fluide, simple à lire.

Ce roman m’a fait du bien. Non pas que ça n’aille pas dans ma vie bien au contraire 😉 mais comme je n’ai pas toujours de bonnes nouvelles en ce moment cela m’a fait du bien de lire un roman où l’héroïne trouve « la paix », où l’héroïne est apaisée.

.

Si vous recherchez un roman qui fais du bien, qui apaise avec une note historique, je vous recommande vivement « Un jour, Aliénor m’a dit » !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s